Je m’appelle Jean-Pierre D’Araquy. Je suis désormais à la retraite mais j’ai été cadre dans le secteur financier jusqu’en 2008.

Je suis dans le douzième depuis ma naissance, avant de devoir quitter notre arrondissement. J’habitais rue de la Gare de Reuilly jusqu’en 1960. Je suis revenu en 1979, et je vis désormais dans la rue du Sergent Bauchat. Le 12e est mon chez moi.

Mes lectures préférées proviennent de livres politiques et policiers. J’aime beaucoup le théâtre, et je profite énormément des rencontres entre amis.

J’ai une devise intimement liée à ma famille : « ne jamais fléchir ».

J’ai rejoint Valérie Montandon pour beaucoup de raisons. Je la connais depuis de nombreuses années. Elle est, selon moi, la candidate qui connaît le mieux notre arrondissement, et ses diverses problématiques. Sa passion pour notre arrondissement est proche de la mienne : je connais sa détermination pour aider le 12e. Je suis en accord avec la plupart de ses projets politiques, et notre arrondissement a besoin de son dynamisme et de sa vision du bien-vivre dans le 12e.